. . . .

 

                                      

 

 

LA BUCOVINE

 

La Bucovine est située au nord-est de la Roumanie. La région offre des paysages vallonnés, adossées à l'arc carpatique.

La Bucovine est le berceau d'une vieille civilisation où l'histoire se noue aux légendes. Elle est renommée grâce à ses monastères aux fresques extérieures peintes. Grâce à leur réputation, ils ont été inscrits au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, notamment ceux de Voronet, Arbore, Humor, Moldavita, Sucevita, Putna et Dragomirna. Ces trésors d'architecture sont situés dans un cadre naturel exceptionnel entre vallées et rivières.

Les forêts séculaires de la réserve de Slatioara sont parmi les plus belles et les mieux préservées d'Europe. Elles abritent encore des loups, des ours et des lynx. L'architecture des maisons est unique et originale ; de véritables broderies de bois ornent les portails, le bord des fenêtres, les toits, les puits et les clôtures. Les motifs des décorations sont floraux ou géométriques stylisés. Une myriade d’images et de légendes, de châteaux, de palais et de monastères parvient jusqu'à nos jours comme un livre ouvert.



Ils ont défiés le temps pour témoigner du passé et de l’histoire d’un pays.

"La Bucovine, soulignait Mihai Eminescu, est la partie la plus ancienne et la plus belle de notre pays, le paradis de la Moldavie", car "là-bas se trouve la sainte cité de Suceava, le trône de l'ancien règne, … là-bas, le trône habituel d'un métropolite qui, au niveau de l'indépendance, était égal avec les patriarches, là-bas se trouvent les reliques des plus grands princes régnants roumains, là-bas, Dragos, le dompteur de bisons d'Europe, dort son dernier sommeil, là-bas, se trouve Alexandre, le fondateur des lois, là-bas, se trouve le rempart de défense de la chrétienté." La Bucovine est une "terre sainte, dont la défense nous a coûté des torrents de sang, des siècles de travail, notre ancienne intelligentsia toute entière, toutes les vibrations les plus saintes de notre cour."

 

Les monastères de Bucovine

La Bucovine abrite de nombreux monastères orthodoxes dont certains sont classés Patrimoine Mondial par l'Unesco. Les fresques extérieures, uniques, sont réputées dans le monde entier.

Monastère de Putna
Ce Monastère fut fondé par Etienne le Grand en 1469. Il ne comporte pas de fresques extérieures et abrite une communauté de popes. Sa spécificité principale est d'accueillir le tombeau de son créateur, Etienne le Grand. A ne pas rater : la tombe d'Eminescu, l'un des plus grands poètes de Roumanie, tout comme l'Ermitage de Danii Sihastru. A proximité, allez flâner dans le cimetière pour apercevoir la plus ancienne église en bois d'Europe datant du XIVème siècle.

Monastère de Sucevita
Le Monastère fut bâti entre 1582 et 1584. L'initiative de cette fondation appartient à Gheorghe Movila, à l'époque évêque de Radauti. Le complexe architectural est d'une beauté extraordinaire et c'est l'un des plus fortifié de la région. Soeur Tatiana vous montrera les fresques intérieures et extérieures. L'échelle des vertus de Jean Climax est une merveille ! A noter qu'en 2008, le musée fait peau neuve. 

Monastère de Dragomirna
>Entouré de collines aux pentes douces et très boisées, le monastère de Dragomirna est situé à 12 km de l'ancienne capitale de Moldavie (Suceava).

L'histoire du monastère commence en 1602 par l'édification de la petite église du cimetière, puis continue par la consécration en 1609 de la grande église. Demandez à visiter le musée qui est souvent fermé, vous ne serez pas être déçu!

Monastère de Moldovita
Le monastère fut construit en 1532 sous Petru Rares. La couleur dominante des fresques est le rouge brique; sur le mur sud se trouve le siège de Constantinople qui appartient aux vingt-quatre épisodes de l'hymne de la vierge Marie et "l'arbre d'Escei". Ce monastère n'est pas sans rappeler les forteresses médiévales ; les tours aux coins des murs de défense font six mètres de hauteur et trois mètres d'épaisseur.

Monastère de Voronet
Voronet est l'une des plus belles églises orthodoxes d'Europe. Surnommée "La chapelle Sixtine de l'Orient", l'église a été fondée en 1488 par Etienne le Grand. Les fresques extérieures et intérieures sont d'une beauté époustouflante et le célèbre bleu de Voronet (resté un mystère pour les chimistes), donne au lieu une liaison directe avec le ciel! La scène du jugement dernier permettra à chacun de contempler sa propre condition humaine, ambivalence entre le bien et le mal. 

Monastère de Humor
Le monastère fut fondé en 1530 par une famille de boyards, Anastasia et Toader Bubuiog, avec l'aide du voïvode Petru Rares. Sur les murs de la véranda sont peintes des scènes du "jugement dernier" ainsi que des représentations de la Vierge Marie, avec Jésus sur le fronton de la porte. 

La peinture des œufs

Remontant à plusieurs siècles, la tradition de la peinture sur œufs est encore bien vivace en Roumanie.

Confectionnés à partir de coquilles d'œufs, ce sont sont de véritables œuvres d’art. Les techniques de réalisation reposent sur la technique du batik ou du relief. Les couleurs rouge, jaune et noir sont principalement employées. La réalisation d'un œuf peint à la main prend plusieurs heures.

INVITATION ROMANIA Travel

Email: This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. 

Tel: +4021.313.63.22      

Fax: +4021.313.63.80

S.C. INVITATION INVEST S.R.L.

Adresse: 56, Rue Frumoasa,
Bucarest, Roumanie, 010988

Bank: UniCredit Tiriac Bank

CUI: RO19194773

NR. REG. COM. J40/18350/2006

Sunday the 24th. .